Ados, cathos…et bien dans sa peau ! (Maison Kateri)

À la Maison Kateri,  on arrive à faire rimer ensemble: Ados, cathos et « bien dans sa peau »

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les adolescents désirent grandir dans leur foi et vivre en amitié avec la personne de Jésus quand ils et ells rencontrent des témoins qui font sens.  L’adolescence souvent vue comme l’étape du « décrochage spirituel » est pourtant une chance pour notre Église.  Sachons leur offrir des lieux où ils puissent s’épanouir, se découvrir, vivre la fraternité, l’engagement et la prière.  La Maison Kateri veut être un de ces lieux pour les filles de 12 à 17 ans de notre diocese!

Et ce dimanche 5 octobre, ce sera jour de « portes ouvertes » à la Maison Kateri entre 13h00 et 15h00 ! BIENVENUE !!!

Pour en savoir plus sur la « Maison Kateri »: http://www.ecdq.tv/fr/videos/4d8556695c262ab91ff51a943fdd6058

Adresse de la Maison Kateri: 2033 Chemin St-Louis, Sillery, Québec (Derrière le Collège Jésus-Marie)

Infos: Josée Therrien RJM 418-688-1211 poste 205

(Cliquez sur l’image pour mieux voir)

Kateri Portes Ouvertes oct 2014

http://beta.ecdq.org/blog/ados-cathos-et-bien-dans-sa-peau-maison-kateri/

Du 1er au 21 octobre : Prions pour vivre! Aimer! Devenir saints!

On dit que pour créer ou changer une habitude il faut 21 jours. J’imagine que ce groupe de jeunes a aussi entendu parler de cela… Ils nous invitent donc à nous joindre à eux pour leur « 21 jours de prière pour mettre le Christ au centre de ta vie ».  Ce programme de prière pour grandir en sainteté est du 1er au 21 octobre. Voici leur invitation: 

Et toi, ça te parle de te former le cœur pour choisir le bien, le beau et le vrai? J’aime bien la jeune qui dit  » La sainteté n’a pas d’âge! ». C’est bien vrai qu’il n’est jamais trop tard  ni trop tôt pour apprendre à bien écouter Dieu et choisir (ou re-choisir) de le suivre. Peut-être êtes-vous aussi simplement curieux de connaître le Bienheureux Pier Giorgio Frassati et Claire de Castelbajac, deux jeunes qui ont pris au sérieux l’appel à la sainteté. 

Comment participer à ces 21 jours de prière ? C’est simple tu peux t’inscrire sur le site Hozana et tu recevras tous les jours un texte. Tu le fais ? Moi je me suis inscrite à l’instant et je suis la 3651 personne priante!  Et j’ai ainsi découvert que, bien que le mouvement ai pris naissance en France, nous sommes déjà quelques priants au Canada. Je vous invite à voir la carte mondiale qui dénombre les priants! 

 

http://beta.ecdq.org/blog/prions-pour-vivre-aimer-devenir-saints/

Sœur Simone Voisine, Lauréate du Soleil et de Radio-Canada

IMG_3744[1]

Photo Le Soleil

Sœur Simone Voisine, Sœur de la Charité de Québec, était nommée, le 14 septembre dernier, Lauréate de la semaine du Soleil et de Radio-Canada. À titre de membre de la congrégation des Sœurs de la Charité de Québec, elle a toujours fait de l’engagement auprès des démunis son leitmotiv. Pendant près de 20 ans, elle a supervisé la Soupe populaire de la congrégation, à Place d’Youville.

 « La base de mon engagement, a-t-elle souligné dans une entrevue téléphonique, a toujours été de servir les gens et d’être présente au monde. Je voulais améliorer des situations et des injustices que je trouvais inacceptables ». Ex-enseignante, sœur Simone a embrassé plusieurs causes, dont l’émancipation de la femme, la défense de la langue française et la promotion de la culture. Mais, affirme-t-elle, si elle avait à retenir un seul pan de son engagement communautaire, c’est vers la Soupe populaire que son cœur se tournerait. « C’était ma famille, j’avais toujours hâte de les revoir, dit-elle au sujet des bénéficiaires et des bénévoles. J’en ai retiré une immense richesse. Ça été les 18 plus belles années de ma vie ».  

Madame Maria De Konick, dans son livre La force tranquille de l’engagement, témoigne largement de l’engagement de Sœur Simone.

Pour revue de presse:

Première Heure, ICI Radio-Canada http://ici.radio-canada.ca/emissions/premiere_Heure/2014-2015/archives.asp?date=2014%2F09%2F15&indTime=2371&idmedia=7159934

Téléjournal 18h, ICI Radio-Canada http://ici.radio-canada.ca/sujet/laureat-quebec

Le Soleil http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/le-laureat/201409/13/01-4799999-soeur-simone-voisine-lengagement-tranquille.php

http://beta.ecdq.org/blog/soeur-simone-voisine-laureate-du-soleil-et-de-radio-canada/

350e de Notre-Dame de Québec et messe pontificale: la revue de presse

IMG_3757[1]

 AJOUT : Homélie du cardinal Ortega

Nous avons vécu collectivement une messe pontificale dont nous nous rappellerons longtemps. Le point culminant des fêtes du 350e de Notre-Dame de Québec vous a-t-il marqué d’une façon particulière? La musique de Guillaume Boulay? L’homélie du cardinal Ortega (disponible sous peu)? Des rencontres?

Voici une revue de presse pour nous replonger dans ce moment historique:

Le Soleil http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201409/15/01-4800383-messe-pontficale-pour-notre-dame-de-quebec-un-point-dorgue-couru.php

ICI Radio-Canada http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2014/09/14/001-350e-anniversaire-notre-dame-de-quebec.shtml et  (à 4m32s du TJ) http://www.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/7159691

TVA (à 8m35s) http://tvanouvelles.ca/video/nouvelles/bulletins-de-nouvelles/1316773736001/le-tva-nouvelles-quebec-de-18-h/3784690029001

La Croix http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Une-messe-pontificale-pour-les-350-ans-de-la-plus-ancienne-paroisse-d-Amerique-du-Nord-2014-09-15-1206445

Télévision Sel + Lumière (à 1 min. 41 )

Salt + Light Television (en anglais, à 6 min.)

Sur twitter, pour voir les nombreuses mentions @notredameQuebec

L’événement est bien sûr disponible sur notre webtélé www.ECDQ.tv:

 

Je vous laisse avec la bénédiction de l’envoyé du pape François. Merci de votre chaleur cardinal Ortega!

 

http://beta.ecdq.org/blog/350e-de-notre-dame-de-quebec-et-messe-pontificale-revue-de-presse/

Appel à la prière: le cardinal Turcotte hospitalisé

 

Unis dans la prière avec notre frère en Jésus Christ.

Lu sur le site Web de l’Église catholique de Montréal.

Le cardinal Turcotte hospitalisé

2014-09-15

Aujourd’hui, fête de Notre-Dame des Douleurs, nous sommes invités à nous unir à la souffrance des autres. Notre Cardinal, Jean-Claude Turcotte qui fut notre archevêque pendant de nombreuses années et actuellement hospitalisé, éprouve, depuis quelques temps, des inconforts sérieux de santé. Je nous invite à une prière fervente pour le Cardinal, pour le confort de sa santé, pour la paix de son cœur et de son âme.

 
Pax et Bonum  

Mgr Michel Parent
Vicaire général
Église catholique de Montréal

 
 
http://beta.ecdq.org/blog/appel-la-priere-le-cardinal-turcotte-hospitalise/

You can be yourself

En 2014, L’Arche fête ses 50 ans ! Pour nous inviter à célébrer avec eux le samedi 27 septembre 2014 à Paris (place de la République), les membres de L’Arche ont concocté un sympathique flashmob. Bon, si comme moi vous ne serez pas à Paris à la fin septembre, je vous invite tout de même à visionner ceci question de faire un peu partie du mouvement !

J’ai eu l’occasion de travailler avec des gens différents comme ceux qu’on retrouve à l’Arche. Ce fut une expérience magnifique, qui recentre sur l’essentiel. Et vous ? Avez-vous déjà eu cette chance ? 

 

http://beta.ecdq.org/blog/can/

Messe pontificale du 14 septembre 2014, en l’honneur du 350e anniversaire de Notre-Dame de Québec

Entete_N-D-de_Qc

 

AJOUT: Pour télécharger le feuillet de célébration de la messe pontificale du 14 septembre (en PDF)  http://www.ecdq.tv/transfert/public/Cahier_participant_14_sept.pdf

Le 14 septembre prochain, Monsieur le cardinal Gérald C. Lacroix, Archevêque de Québec et Primat du Canada, convie toute la population à venir Participer à la Messe pontificale donnée pour souligner le 350e anniversaire de la fondation de Notre-Dame de Québec. À ce moment, le Pape François nous livrera un message par son envoyé spécial, Son Éminence M. le cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino, Archevêque de San Cristóbal de la Havane, qui présidera la célébration, en présence des évêques du Canada.

La Messe pontificale

Une messe pontificale est célébrée par le Pape ou par son envoyé spécial qui représente personnellement le Pape dans ses actions et dans ses paroles. Elle possède le plus haut degré de solennité de la liturgie catholique.

La tenue de cette célébration est un privilège extraordinaire que nous accorde le pape François parce qu’il reconnait le rôle historique de Notre-Dame de Québec. C’est pourquoi il a accordé le privilège de la 7ème Porte Sainte au monde. C’est également dans cet esprit qu’il a salué l’ouverture du Jubilé le 8 décembre dernier lors de l’Angélus prononcé sur la place Saint-Pierre à Rome.

«Depuis le 8 décembre 2013 jour mémorable de l’ouverture de la Porte Sainte, marquant ainsi le début de l’année jubilaire de Notre-Dame de Québec, la paroisse mère de notre Diocèse et du Canada a vécu des moments de grâce exceptionnels. (…) nous sommes heureux d’accueillir l’envoyé spécial du Pape François, Son Éminence le Cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino, archevêque métropolitain de San Cristóbal de La Havane. (…)»

                                                                                                          Cardinal Gérald C. Lacroix

En effet, Notre-Dame de Québec est l’origine géographique de l’implantation de l’Église catholique en Amérique du Nord. Elle est la première érection canonique faite par le premier évêque, François de Laval devenant ainsi la paroisse aïeule de toutes les autres paroisses catholiques qui ont essaimé à travers le Canada et les États-Unis.

Notre-Dame de Québec a aussi tenu un rôle déterminant dans le développement du

Québec, du Canada… de l’Amérique du Nord, se révélant, à un point de l’histoire, au sein du plus grand diocèse au monde. Elle est de ce fait devenue l’un des piliers de la survivance du français en Amérique du Nord. Elle a ainsi non seulement été un témoin actif de toutes les mutations culturelles qui ont modelé notre société, mais elle a apporté, par le travail des missionnaires, le Christ en Amérique du Nord.

Notre-Dame de Québec représente aussi un lieu symbolique pour le Vatican.  Faits marquants  Le Pape Léon XII lui a fait construire un autel en son nom; le Pape Jean XXIII a offert un calice marqué de ses armoiries; le Pape Jean-Paul II, à son arrivée au Canada, est venu tout d’abord prier à Notre-Dame de Québec et a offert un calice en cadeau qui sera utilisé le 9 septembre, à la messe de 12h05, en commémoration du 30e anniversaire de sa venue à Québec

Notre-Dame de Québec est un haut lieu spirituel de notre pays, un catalyseur de notre culture et le berceau de notre société. 

Photo_OrtegaLe cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino

Le cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino est né le 18 octobre 1936 à Jagüey Grande, dans le Diocèse de Matanzas, à Cuba. Il a fait ses études théologiques au Séminaire des Prêtres des Missions Étrangères à Pont-Viau, près de Montréal (1960-1964). Ordonné prêtre le 2 août 1964 à Matanzas, Cuba, il a servi comme vicaire et curé dans plusieurs paroisses en même temps à cause du grand manque de prêtres dans son pays. Très engagé auprès de la jeunesse, il a organisé de nombreuses activités apostoliques pour former les jeunes. Il a également enseigné au Grand Séminaire de La Havane. Il a été ordonné évêque de Pinard el Rio le 14 janvier 1979, archevêque métropolitain de San Cristobal de La Havane le 20 novembre 1981 et cardinal, le 26 novembre 1994. Il a participé au Conclave de 2005 qui a élu le pape Benoît XVI et au Conclave de 2013 qui a élu le pape François.

Les Évêques du Canada

Exceptionnellement, à l’occasion du 350e de Notre-Dame de Québec, la Conférence des Évêques Catholiques du Canada (CECC) tiendra son Assemblée plénière annuelle à Québec.  Depuis le Concile Vatican II, elle fait partie du réseau des conférences épiscopales du monde entier établies en 1965 comme interlocutrices officielles de l’Église universelle. La CECC regroupe plus de 100 évêques, évêques émérites et cardinaux. Lors de la messe pontificale du 14 septembre prochain, de nombreux évêques concélébreront la messe solennelle avec le cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino. 

La Messe pontificale du 350e : moment de création d’une œuvre

Depuis sa fondation, Notre-Dame de Québec a toujours encouragé les artistes et artisans de son milieu, notamment dans le domaine musical.

C’est ainsi que le jeune directeur musical Guillaume Boulay a composé la Grande Messe Notre-Dame de Québec qui s’inscrit dans la continuité historique de Notre-Dame de Québec. En effet, composée par un artiste en résidence à la basilique-cathédrale, l’œuvre s’inspire d’un air colligé par le musicien Ernest Gagnon lors un périple l’amenant partout au Québec pour recueillir et publier les chansons populaires du temps. Le chant ayant inspiré M. Boulay clame : « fendez le bois/chauffez le four/dormez la belle/il n’est point jour. » Les refrains en latin peuvent être entonnés par tous, peu importe leur origine. Dans la Grande Messe, les couplets rappellent un style orné plus ancien, positionnant cette œuvre dans le grand répertoire sacré. L’harmonisation, bien que résolument actuelle, reste simple et tonale, soutenant agréablement les voix.

La Grande Messe Notre-Dame de Québec créée à l’occasion de la messe pontificale, sera interprétée par les 50 choristes du Chœur des Rhapsodes, dirigés par leur chef et directeur musical et artistique David Rompré et accompagné à l’orgue par Marc d’Anjou. Guillaume Boulay animera l’assemblée.

Le 350e : un pôle d’intérêt incontournable

Depuis le 8 décembre 2013, des visiteurs provenant de 41 pays 1, représentant plus de 900 000 personnes 2, ont visité les églises du Vieux-Québec, dont près de 90% 2 ont visité la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec et l’église Notre-Dame des-Victoires, et plus de 200 000 personnes 1 ont passé la Porte Sainte, individuellement ou en groupe. L’achalandage des deux mois d’activité touristique les plus importants, juillet et août, s’élève à plus de 575 000 personnes, avec une augmentation de 64% pour juillet. En se basant sur les résultats de l’étude de fréquentation commandée par la Corporation du Patrimoine et du tourisme religieux de Québec,  on estime à 45% l’accroissement moyen des visiteurs dans les églises du Vieux-Québec en 2014, pour une fréquentation totale de près de 1,5M de visiteurs et des retombées économique de plus de 27M$ provenant du tourisme religieux, soit près de 8M$ de plus qu’en 2013.1 

Informations générales

En préparation pour cette grande célébration, la basilique-cathédrale sera fermée le samedi 13 septembre. Le 14 septembre, la messe sera diffusée en direct sur écran géant devant la basilique-cathédrale afin de permettre au plus grand nombre d’y participer. Pour l’occasion, la place de l’Hôtel de ville sera fermée à la circulation automobile. À partir de midi, reportages et entrevues seront présentés à la population sur la place publique. La basilique-cathédrale sera accessible à partir de 13h. La messe sera aussi diffusée en direct sur www.ecdq.tv,  www.seletlumiere.tv et www.saltandlight.tv.

Suite à la célébration, la Porte Sainte sera ouverte aux fidèles et un gâteau d’anniversaire pour le 350e préparé par le Fairmont Château Frontenac ainsi que d’autres bouchées de restaurateurs du quartier, seront offerts dans la cour du Séminaire à la population présente.

Nos partenaires

Les Fêtes du 350e de Notre-Dame de Québec, du 8 décembre 2013 au 28 décembre 2014, n’auraient pu être possibles sans la généreuse participation des Chevaliers de Colomb des chapitres canadien et américain, du Groupe Dallaire, de la Ville de Québec, du Bureau des grands événements, de l’OTQ, de la Fondation Nostre-Dame de Kebec, de Patrimoine Canada, du Secrétariat de la capitale nationale, du ministère du Conseil exécutif, de la Commission de la capitale nationale, du ministère de L’Emploi et de la Solidarité sociale, du ministère du Travail et du ministère de la culture et des communication, sans compter le précieux appui de communautés religieuses partenaires et la grande collaboration de Radio-Canada et du Journal Le Soleil du Groupe Gesca.

http://beta.ecdq.org/blog/messe-pontificale-du-14-septembre-2014-en-lhonneur-du-350e-anniversaire-de-notre-dame-de-quebec/

Dimanche de la catéchèse – 21 septembre 2014

Appelez des ouvriers ! (Mt 20, 1-16)

La catéchèse à l’heure de la nouvelle évangélisation

Le président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, Mgr Pierre-André Fournier, a publié son message annuel soulignant l’approche du dimanche de la catéchèse. Dans la foulée du dernier Synode sur la nouvelle évangélisation, il y évoque un reflet parmi d’autres de la nouvelle culture religieuse en Occident : «Le pape François, écrit-il, lorsqu’il parle de périphéries existentielles, va jusqu’à faire allusion aux enfants de certaines familles catholiques de classe moyenne qui ne savent pas faire leur signe de croix. Des catéchètes affirment de plus en plus que des situations semblables se retrouvent au Québec.» 

Pour les enfants comme pour les autres personnes de tous âges, la catéchèse ne peut plus être tout à fait ce qu’elle était jadis. De plus en plus souvent et à divers âges de la vie, une expérience «d’éveil» à la foi doit précéder celle de «l’initiation» à la vie chrétienne. Autant de chemins qui traversent toute une vie. À cette fin, un rôle de premier plan doit être donné aux familles et aux communautés chrétiennes. Tous les membres de la communauté sont appelés à relever le défi de l’évangélisation.

 «La plupart de nos communautés chrétiennes comptent une équipe de catéchètes, poursuit Mgr Fournier, mais les besoins sont de plus en plus nombreux et profonds. Et la relève n’est pas toujours là. J’invite donc toutes les communautés paroissiales à ouvrir grand le chœur de leur église et leur cœur en célébrant joyeusement ce dimanche de la catéchèse.» Pour aider les communautés en ce sens, on peut facilement accéder au matériel d’animation proposé pour ce dimanche de la catéchèse 2014 sur le site : www.officedecatechese.qc.ca 

Pour information :
Office de catéchèse du Québec
514 735-5751 # 221

http://beta.ecdq.org/blog/dimanche-de-la-catechese-21-septembre-2014/

Des vies de service au nom de Jésus Christ: trois prêtres reçoivent une reconnaissance du pape François

 

Trois prêtres au service du Christ

Rassemblés pour souligner la bonne nouvelle: l’évêque auxiliaire Denis Grondin, l’abbé Laval Bolduc, l’abbé Bruno Verret, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, l’abbé Armand Gagné et l’évêque auxiliaire Gaétan Proulx.

Trois prêtres du Diocèse de Québec ont reçu aujourd’hui une reconnaissance toute particulière du pape François : les abbés Bruno Verret, Laval Bolduc et Armand Gagné deviennent membres de la maison pontificale à titre de chapelains de Sa Sainteté. Cette annonce s’est déroulée lors du lancement de l’année pastorale au sein de l’Église catholique de Québec, rassemblant les prêtres, diacres, agents et agentes de pastorale au Centre Montmartre, à Québec.

L’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, et les évêques auxiliaires Gaétan Proulx et Denis Grondin, ont tenu à exprimer leur sincère reconnaissance aux trois prêtres, au nom de toute la famille diocésaine.

« Comme le pape François me l’a dit lors de l’annonce de mon cardinalat, ce ne sont pas des décorations que nous annonçons aujourd’hui. Ce sont des marques de reconnaissance pour le parcours exceptionnel de trois prêtres qui, au nom de Jésus Christ, ont donné leur vie au service de leurs prochains » a partagé le cardinal Lacroix. « Oui, nous pourrions maintenant nous adresser à eux avec le titre de politesse de monseigneur, mais c’est avec leur prénom que je tiens à remercier Bruno, Laval et Armand pour leur témoignage de vie chrétienne. Des témoignages qui ont inspiré, et inspirent encore aujourd’hui, des hommes et des femmes à faire route avec le Christ. Merci à vous!  » a-t-il ajouté.

À cette occasion, l’abbé René Tessier, rédacteur en chef de notre revue diocésaine Pastorale-Québec, a préparé trois courtes présentations de nos nouveaux chapelains de Sa Sainteté (à noter que depuis l’automne 2013, à la demande du pape François, ce titre n’est offert qu’aux prêtres de 65 ans et plus).

L’abbé Bruno Verret

Récipiendaire du Prix Fernand-Dumont de l’Université Laval, ce natif de Loretteville laissera le souvenir d’un homme totalement dévoué aux pauvres et à la jeunesse. Véritable dynamo, tant comme animateur de pastorale scolaire que comme vicaire et curé de paroisse, il s’est engagé énormément dans l’organisation d’activités sportives en paroisse. L’aréna de Saint-Étienne-de-Lauzon porte même son nom. Co-fondateur du Magasin-partage et des premiers services de prêts sans intérêt, animateur à la Maison de Job, intervenant spirituel auprès des toxicomanes et des alcooliques, l’abbé Bruno a pris une pseudo-retraite à 66 ans pour pouvoir fonder La Bouchée généreuse, un organisme d’entraide au service des familles défavorisées. Il y est d’ailleurs encore très actif, même à… 83 ans !

L’abbé Laval Bolduc

Il y a quelques semaines seulement que l’abbé Laval Bolduc a laissé la cure de 12 paroisses, à Saint-Georges de Beauce et aux alentours, où il était pasteur depuis 22 ans. On peut dire qu’il aura donné le meilleur de lui-même à cette Beauce où il est né : il avait agi comme directeur des services pédagogiques au Séminaire de Saint-Georges pendant une quinzaine d’années, avant d’être nommé directeur général de l’institution, devenue le Cégep de Beauce-Appalaches. Surnommé parfois « l’évêque de la Beauce », l’abbé Laval aura attendu l’âge canonique de 75 ans pour prendre sa retraite, comme les évêques ! En fait, on imagine difficilement qu’il puisse cesser vraiment de travailler…

L’abbé Armand Gagné

Il aura passé pas moins de 50 ans, un plein demi-siècle, aux archives de l’Archidiocèse de Québec. Personne n’aurait été mieux placé que lui pour nous résumer sa biographie ou celle d’un confrère ou l’autre. L’abbé Armand, c’est la mémoire de l’Église de Québec, qui s’est jadis étendue sur presque toute l’Amérique du Nord. Et ne croyez pas le déjouer avec des questions sur l’histoire de l’Église universelle, il se souvient encore de tout parfaitement. Pendant toutes ces années, il a également assuré un ministère de fin de semaine, principalement à Saint-Matthieu, à Sainte-Foy. Le reste, tant pour lui que pour les autres… c’est encore lui qui le sait !

Le moment de l’annonce de cette heureuse nouvelle est disponibles sur notre webtélé www.ECDQ.tv.

http://beta.ecdq.org/blog/trois-pretres-du-diocese-de-quebec-recoivent-une-reconnaissance-du-pape-francois/

30e anniversaire de la visite de saint Jean-Paul II à Québec

Une ressource sur le web pour se rappeler 1984 
et souligner les événements de 2014

Vitrine_JP1984B

 À quelques jours du 30e anniversaire de la visite du pape Jean-Paul II à Québec, l’Église catholique de Québec propose une ressource sur le Web pour se rappeler et souligner le passage mémorable de ce nouveau saint, canonisé au printemps dernier. Pour revivre les grands moments de cette visite (à l’aide de discours, photos et vidéos) et découvrir le calendrier des activités qui se dérouleront chez nous dès la semaine prochaine (messes, pièce de théâtre, colloque, etc.), la population est invitée à visiter la page web www.ecdq.org/1984.

Il y a 30 ans aujourd’hui (4 septembre), saint Jean-Paul II partageait un radiomessage (extrait ci-bas) pour souligner son arrivée prochaine au Canada, du 9 au 20 septembre1984. C’est à Québec qu’il débutera cette visite historique, les 9 et 10 septembre, dont le point culminant fut une messe qui rassembla plus de 300 000 personnes sur le site du PEPS de l’Université Laval.

En 2014, divers événements seront proposés à Québec, dont des célébrations eucharistiques au sein de plusieurs lieux de sa visite, une représentation d’une pièce de théâtre écrite par Karol Wojtyła – saint Jean-Paul II (La Boutique de l’Orfèvre) et un colloque, organisé par l’Observatoire Justice et Paix, sur le thème de la guérison de la mémoire. Un temps pour une intéressante réflexion sur l’état des relations entre foi et culture au Québec.

MOI AUSSI, JE VOUS ATTENDS
4 septembre 1984
Extraits de la Salutation du Saint-Père avant son départ de Rome
(Version intégrale)

 Chers Amis du Canada,

Je sais que vous m’attendez, depuis longtemps. Déjà à l’occasion de mon voyage aux États-Unis en 1979, la Conférence des évêques catholiques du Canada exprimait son désir que je m’arrête en votre pays. Je recevais même une invitation signée par plusieurs milliers d’entre vous.

 (…)

Objet de tant d’attention et de dévouement, je pourrais me sentir gêné; pourtant, le sentiment qui prévaut chez moi est plutôt la hâte de me trouver parmi vous. J’ai hâte, car cette attention que vous me portez, cet engagement que vous vous imposez, j’ai la certitude qu’ils reviendront chez vous sous la forme d’un don du Seigneur. Vous en serez surpris, étonnés, ravis même. J’en ai fait maintes fois l’expérience au cours de mes voyages.

Que se passe-t-il donc? L’événement qui se produit à l’occasion de mes voyages n’est pas tout à fait celui que l’on attend.

On attend un homme et on se retrouve dans une immense communauté humaine. On attend un chef spirituel et on se retrouve dans une assemblée de croyants. On attend le pape et on se retrouve en Église.

Grâce à ce merveilleux instrument qu’est la télévision, vous avez vu ces foules immenses autour du pape. Au premier abord, il peut vous apparaître simplement comme une vedette; il est avant tout un rassembleur. L’événement qui surgit dans la conscience des gens qui sont là, c’est moins la rencontre du pape que l’expérience de la fraternité, de la communauté de foi, de la communion à la Bonne Nouvelle de Jésus.

(…)

Vous m’attendez, je vous arrive bientôt; mais moi aussi je vous attends, car c’est ensemble et dans le respect de nos convictions que nous allons célébrer notre foi  dans le Seigneur Jésus, en  Dieu et en l’humanité.

http://beta.ecdq.org/blog/30e-anniversaire-de-la-visite-de-saint-jean-paul-ii-quebec/