Célébrons la Jubilé du 350e de Notre-Dame de Québec

Les fêtes soulignant le Jubilé du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame de Québec débutent le dimanche 8 décembre!

Ce lancement est ouvert en à tous et à toutes. Les portes de la basilique-cathédrale ouvriront à 18 h 30. Dès que la cathédrale sera pleine, la chapelle du Musée l’Amérique française sera ouverte pour projection de l’événement sur écran géant. La cérémonie sera aussi diffusée en direct sur Radio-Galilée (dès 18 h 30) sur notre webtélé www.ecdq.tv (dès 18 h 40) -(diffusion également en différé sur Télévision Sel + Lumière annoncée sous peu).

L’équipe de ECDQ.tv a d’ailleurs préparé un très intéressant reportage sur la Porte sainte et le Jubilé du 350e que nous vous invitons à regarder (12 min.):

 

Voici en terminant le plus récent communiqué préparé par l’équipe du Jubilé portant sur le déroulement de la cérémonie du 8 décembre:

Ouvertures des Fêtes du 350e anniversaire de Notre-Dame de Québec
Cérémonie du 8 décembre à la basilique-cathédrale

À compter de 19h, la cérémonie d’ouverture officielle de la Porte Sainte sera présidée par Mgr Gérald Cyprien Lacroix, Archevêque de Québec et Primat du Canada.

La cérémonie se déroulera en trois temps. La première partie consiste en la bénédiction et l’ouverture de la Porte Sainte, au terme desquelles des Vêpres solennelles seront chantées. La cérémonie liturgique (sans eucharistie) se terminera par l’exécution d’un TE DEUM (À toi Dieu) spécialement mis en musique pour l’occasion.

La première partie  (environ 1h00) débute avec l’entrée du cortège qui partira du Séminaire de Québec pour se rendre au Jardin du Jubilé. Cette procession évoque l’arrivée quotidienne à la cathédrale de François de Laval, premier évêque de la colonie. Suivra l’aspersion complète de la Porte avec l’eau bénite, puis sa bénédiction. Ce rite se veut être le “baptême” de la Porte Sainte. S’amorcera ensuite un dialogue entre l’archevêque, à l’extérieur, et le doyen des chanoines de la cathédrale, à l’intérieur. Ce dialogue met en lumière que c’est le Christ qui passe en premier la Porte et qui nous invite à l’y suivre. Au terme de ce dialogue, la Porte sera ouverte et l’archevêque s’agenouillera un instant sur son seuil. Le chant VENI CREATOR SPIRITUS (Vient Esprit créateur) sera alors interprété pour invoquer l’aide est le soutien de l’Esprit Saint tout au long de cette année jubilaire et pour que les pèlerins soient comblés de grâces spirituelles.

Suivant l’entrée de l’archevêque, la Croix de procession entrera. C’est la même croix qui fut utilisée en 1666 pour la consécration de Notre-Dame de Québec par François de Laval. Elle sera suivie des Évangiles. Enfin, les reliques des saints et bienheureux canadiens feront leur entrée, accompagnées de flambeaux. C’est un rappel de ceux et celles qui ont forgé notre histoire sainte et qui nous ont précédés dans la Foi. Lors de la consécration de Notre-Dame de Québec en 1666, François de Laval avait aussi fait entrer solennellement 85 reliques, toujours conservées au Trésor de la Basilique. Les reliques seront apportées par des jeunes gens impliqués dans leur foi et qui ont un attachement à Notre-Dame de Québec. À la fin de cette première partie, le cortège quittera la Chapelle du Sacré-Coeur pour entrer dans le Choeur de la cathédrale.

La Porte Sainte est la septième Porte Sainte au monde, la première hors de l’Europe, ici en Amérique, après celles de Rome (4), d’Ars et de Compostelle. À l’occasion de ce Jubilé du 350e anniversaire, bâtir une Porte Sainte dans la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec est un privilège exceptionnel autorisé par le Saint-Siège à la première paroisse catholique d’Amérique du Nord, au nord des colonies espagnoles. Notre-Dame de Québec est non seulement l’origine géographique de l’implantation de l’Église catholique en Amérique du Nord mais elle a tenu un rôle déterminant dans le développement du Québec, du Canada… de l’Amérique du Nord, se révélant, à un point de l’histoire, le plus grand diocèse du monde. Elle a ainsi un témoin actif de toutes les mutations culturelles qui ont modelé notre société. Notre-Dame de Québec est un lieu hautement symbolique pour le Saint-Siège.

La deuxième partie (45 à 50 min), la célébration des Vêpres, est la grande prière du soir de l’Église. Elle commencera avec l’exécution de l’Hymne du Jubilé, pièce écrite et composée dans la tradition de la Basilique-cathédrale, par Guillaume Boulay. Chants, psaumes, évangile et un commentaire de Mgr Lacroix animeront cette partie de la célébration. À la suite du commentaire de l’Archevêque, la Proclamation Jubilaire sera chantée. Cette proclamation est un texte lyrique qui ouvre l’année jubilaire qui se terminera le 28 décembre 2014. Les intercessions suivront la proclamation jubilaire. Elle seront lues en 4 langues – français, anglais, espagnol et huron-wendat.

Enfin, la troisième partie (10 min), au terme de la cérémonie, est l’interprétation du chant du TE DEUM et la procession finale. C’est un chant d’action de grâce pour les bienfaits de Dieu tout au long de Notre-Histoire. C’est aussi un rappel de nos ancêtres qui aimait remercier Dieu d’une façon solennelle en faisant exécuter un TE DEUM à Notre-Dame de Québec.

 Les visiteurs seront invités à franchir la Porte Sainte à compter de demain, 9 décembre et ce pendant toute l’année jubilaire. Ceux qui voudraient le faire le soir même sont priés d’attendre à la toute fin de la cérémonie.

+++

Vous avez encore des questions? Visitez www.notredamequebec.org

 

Nouvelle publiée le 6 décembre 2013