Gérald Cyprien Lacroix est né le 27 juillet 1957 à Saint-Hilaire de Dorset, du mariage de Brigitte Laurendeau et Raymond Lacroix, bonne famille catholique. Après son cours primaire, il a effectué ses études secondaires et supérieures au Trinity High School et au Saint Anselm College de Manchester, New Hampshire. Il détient un baccalauréat en théologie et une maîtrise en théologie pastorale de l’Université Laval. Consulter les documents de Monseigneur Gérald Cyprien Lacroix.

Dans Twitter


Armoiries

Armoiriesl Archevêque Lacroix couleurs final


Interprétation

  • Les cinq pierreries rouges sur la croix processionnelle représentent les cinq plaies du Christ, par lesquelles nous sommes guéris et sauvés. « C’est grâce à ses plaies que nous sommes guéris » (Is 53, 5).
  • La croix dans le bouclier veut rappeler le nom de la famille de Monseigneur Lacroix; elle est en or, métal le plus noble, symbole donc de la première vertu théologale, la foi. Cette croix sans corpus représente le cœur de l’Évangile : le Christ est mort pour nous, mais Dieu l’a ressuscité.
  • La couleur bleue (azur) est le symbole du ciel, là où nous attend la « Ville habitable », la vie éternelle.
  • Le livre ouvert représente la Parole de Dieu, Bonne Nouvelle de Dieu pour toute l’humanité, alors que la flamme représente l’Esprit Saint, agent principal de l’évangélisation. Cette flamme nous rappelle aussi les paroles des pèlerins d’Emmaüs : « Notre cœur ne brûlait-il pas en nous tandis qu’il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Écritures? » (Lc 24, 32).
  • Le monogramme XP (chrismon) apparaît sur le logo de l’Institut Séculier Pie X, institut de vie consacrée auquel Monseigneur Lacroix appartient. Ce monogramme du Christ nous rappelle aussi le premier point de l’identité spirituelle de cet Institut : une rencontre personnelle avec Jésus Christ, Sauveur et Apôtre.
  • La sandale rappelle la mission du pèlerin qui parcourt le monde avec joie pour annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile; et elle veut rappeler ici les neuf ans passés par Monseigneur Lacroix en Colombie, Amérique du Sud. Cette sandale rappelle aussi la tâche que partage l’évêque avec le peuple de Dieu, car nous sommes tous envoyés à la mission.
  • L’hameçon sur l’eau est un symbole évident de la fonction du « pêcheur d’hommes » qui caractérise la vie de tout disciple du Christ. L’eau rappelle la rivière Chaudière qui traverse la Beauce, la région natale de Monseigneur Lacroix. L’hameçon, et non le filet, représente la dimension personnelle de l’évangélisation, le contact personnel et l’attention à chaque personne rencontrée.

Description héraldique de l’écu

« D’azur, à la croix pattée d’or, cantonné au premier canton d’un livre d’argent, chargé d’une flamme de gueules; au second canton, d’un monogramme XP d’argent; au troisième canton, d’une sandale d’argent en bande; au quatrième canton, de deux burelles ondées d’argent surmontées d’un hameçon d’or. »

Devise

Mane Nobiscum Domine (Reste avec nous, Seigneur.) Cette devise est tirée du récit des pèlerins d’Emmaüs dans l’évangile de Luc (cf. Lc 24, 13-35). C’est le passage biblique préféré de Monseigneur Lacroix. Il offre un plan pastoral merveilleux en forme de triptyque.

  1. De Jérusalem à Emmaüs : Alors que souvent nous nous trouvons déçus, abattus par les circonstances de la vie, n’ayant plus d’espérance pour soutenir notre marche, Jésus lui-même vient à notre rencontre. Le Ressuscité prend le temps d’écouter et de partager nos doléances. Mais plus important encore, il nous brûle le cœur par sa Parole, en nous révélant le mystère de sa mort et de sa résurrection.
  1. À Emmaüs : Au cœur du récit évangélique, nous retrouvons la supplique insistante des deux disciples : « Reste avec nous, Seigneur! » (Lc 24, 29). L’étranger devenu compagnon de route fait semblant d’aller plus loin car il ne veut pas s’imposer aux disciples; il les laisse libres de le choisir. C’est alors que les deux disciples proclament que Jésus est Seigneur et ils insistent pour qu’il devienne partie prenante de leur communauté. Jésus célèbre la fraction du pain et même s’il leur devient invisible, il demeure dans l’Eucharistie et dans la communauté qu’est l’Église.
  1. D’Emmaüs à Jérusalem : Les deux disciples, comme communauté évangélisée, s’empressent de reprendre la route vers Jérusalem. C’est la même route qu’ils avaient parcourue tristes et découragés peu d’heures auparavant; maintenant, elle est illuminée par une joie et une espérance renouvelée. À Jérusalem, en communion avec les Apôtres, ils rendront témoignage de leur expérience avec Jésus ressuscité.

Nobiscum : Avec nous et en nous. C’est la dimension communautaire de la vie chrétienne. C’est aussi dans ce mot que nous retrouvons l’expression Biscum, utilisée depuis la fondation de l’Institut Séculier Pie X. Cela exprime le désir apostolique profond qui doit habité tout apôtre : que toute personne fasse la rencontre de Jésus Sauveur et vive avec Lui à jamais!

Notes biographiques

Mgr Gérald C. Lacroix est né le 7 juillet 1957 à Saint-Hilaire-de-Dorset, village agricole de la région de Beauce, Province de Québec. En 1965, il a émigré avec sa famille, à Manchester, New Hampshire aux États-Unis. Il fit ses études secondaires au Trinity High School et commença ses études supérieures au Saint Anselm College. 

Mgr Lacroix prononça ses premiers engagements comme membre consacré laïc à l’Institut Séculier Pie X (ISPX) en 1976 puis ses voeux perpétuels en 1982. Il obtint son baccalauréat en théologie de l’Université Laval en 1985. Secrétaire général de l’Institut séculier Pie X de 1982 à 1987, il occupa la fonction de directeur de la Maison du Renouveau à Québec, centre de formation chrétienne et de ressourcement spirituel de l’Institut de 1985 à 1987. 

Mgr Lacroix a été ordonné diacre le 25 mars 1988 par Mgr Odore Gendron en la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue, dans le Diocèse de Manchester et prêtre le 8 octobre de la même année par Mgr Maurice Couture en la paroisse Notre-dame-de-Recouvrance, en l’Archidiocèse de Québec.

De 1990 à 1998, il a été missionnaire en Colombie où il contribua à l’implantation de l’ISPX dans cette région. Curé de la paroisse Nuestra Señora del Carmen à Argelia, Cauca dans l’Archidiocèse de Popayán de 1990 à 1993, il obtient sa maîtrise en théologie pastorale de l’Université Laval en 1993.

Au cours de son séjour en Colombie, il assuma les fonctions suivantes dans l’Archidiocèse de Popayán: professeur au Grand Séminaire « San José », membre du Conseil diocésain de pastorale, membre du Conseil presbytéral, membre de la Commission des moyens de communications sociales et directeur de la Commission de liturgie. De retour au Québec, il a été nommé directeur général de l’ISPX de 2001 à 2004 puis de 2005 à 2009. Depuis 2008, il est président du Secrétariat de l’École d’évangélisation Saint-André au Canada et membre du Conseil exécutif de la Conférence mondiale des Instituts séculiers.

Nommé évêque titulaire d’Ilta et auxiliaire à Québec par Sa Sainteté le pape Benoît XVI, le 7 avril 2009, il a reçu l’ordination épiscopale en la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré le 24 mai 2009 par Monsieur le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec. Il a été élu administrateur diocésain par le Collège des Consulteurs le 26 août 2010.

Mgr Lacroix est membre du Comité des rapports interculturels et interreligieux de l’Assemblée des évêques du Québec (AECQ); à la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), il est membre du Comité ad hoc Vie et Famille et évêque liaison pour les Instituts séculiers au Canada. 

Nommé archevêque métropolitain de Québec le 22 février 2011, il prit possession de son siège le 25 mars 2011. Mgr Gérald C. Lacroix est le vingt-cinquième évêque et le quinzième archevêque de Québec.

Il a été créé cardinal par le pape François le 12 janvier 2014.

1975 : Accepté comme candidat à l’Institut Séculier Pie X, y prenant ses premiers engagements en 1976 et ses vœux perpétuels en 1982.
1982-1987 : Membre du Conseil général de l’Institut Séculier Pie X (ISPX), à titre de Secrétaire général.
1985-1987 : Directeur de la ‘Maison du Renouveau’, centre de formation chrétienne et de ressourcement spirituel de l’Institut Pie X.
1988 : Ordonné prêtre le 8 octobre en la paroisse Notre-Dame de la Recouvrance, en l’archidiocèse de Québec.
1990-1998 : Missionnaire en Colombie, où il contribua à l’implantation de l’ISPX dans cette région.
1990-1993 : Curé de la paroisse Nuestra Señora del Carmen, à Argelia, Cauca.
1993-1998 : Professeur au Grand Séminaire, Membre du Conseil diocésain de pastorale de Popayán.
2001-2004 : Directeur général de l’ISPX, pour un premier mandat.
2005-2009 : Directeur général de l’ISPX, pour un second mandat.
Depuis 2007 Président de l’École d’Évangélisation Saint-André et Membre du Conseil diocésain de pastorale de l’Archidiocèse de Québec.
Depuis 2008 Membre du Conseil exécutif de la Conférence mondiale des Instituts séculiers.
2009 Évêque titulaire d’Ilta et auxiliaire à Québec
2010-2011 Administrateur diocésain de l’Archidiocèse de Québec
Depuis 2011 Archevêque métropolitain de Québec